Qui sommes-nous ?


logoCNPOinterprofessionVect-jk

Le CNPO : L’organisation du Comité National pour la Promotion de l’Œuf est l’Interprofession de l’œuf qui est composée de 5 collèges, et de 8 organisations membres, soit un total de 37 administrateurs.

Le CNPO a été reconnu par les Pouvoirs Publics le 12 mars 1996.

Chargé de contribuer au développement et à la prospérité des différentes branches de la filière ponte, le CNPO a donc pour objectifs principaux :

  • d’assurer le contact entre les organisations professionnelles
  • de représenter les acteurs de la filière auprès des instances nationales, européennes et internationales
  • de réaliser des actions d’informations avec ses différents publics
  • mettre en place des programmes de communication en vue de développer le marché de l’œuf
  • d’entreprendre des actions techniques pour développer les exportations, améliorer la production et la transformation
  • de servir de cadre aux accords entre les partenaires.

Comite National pour la Promotion de l'Oeuf

LE CNPO : LES ORGANISATIONS REPRÉSENTÉES

schemas-1

Les Commissions du CNPO

Quatre commissions travaillent sur les dossiers d’actualités de la filière afin de proposer des projets d’actions au conseil d’administration qui décide ou non de les engager. Chacune des commissions est ouverte à tous les membres de la filière.

schemas-2

LE CNPO, SENTINELLE DE L’APPLICATION DES DIRECTIVES

Les Œufs Français : L’assurance d’une qualité sanitaire optimale

La qualité sanitaire des élevages français de poules pondeuses est placée sous le signe de l’excellence. Depuis les années 90, la France a mis en place un programme de lutte obligatoire contre les salmonelles qui porte largement ses fruits. En France, le taux de prévalence en Salmonella typhimurium et enteritidis des élevages de poules pondeuses d’œufs de consommation affiche une baisse régulière depuis 2006 et dans des proportions supérieures à la moyenne des pays membres de l’Union européenne. Les bons résultats des élevages français de poules pondeuses résultent de règles sanitaires strictement respectées.

Bien-être animal : Les normes Européennes sont les plus avancées du monde

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAvec la Directive 99/74, l’UE et la France disposent des normes les plus avancées du monde en matière de bien-être animal. Par exemple cette directive établit des normes sur la surface minimale par poule et prévoit que les hébergements collectifs doivent avoir une hauteur minimale de 45 cm et être équipés de nids, de dispositifs de raccourcissement des griffes, de perchoirs d’une longueur de 15 cm par poule. Les nouveaux aménagements de ces logements, qui ont nécessité 1 milliard d’euros d’investissements, permettent ainsi de mieux respecter les besoins comportementaux des poules.

Copyright © CNPO Site filière 2017 - Réalisé par ADOCOM-RP