Des éleveurs engagés : plus d’1 poule sur 2 en élevage alternatif


LA FILIÈRE ŒUF, DES ÉLEVEURS investis

La qualité sanitaire des élevages français de poules pondeuses est placée sous le signe de l’excellence. L’engagement et le savoir-faire des éleveurs français placent l’Hexagone au 1er rang des pays producteurs de l’Union européenne, avec environ de 15,7 milliards d’œufs produits chaque année. Le territoire compte 2300 élevages générant environ 10 000 emplois directs.

(Source : estimations ITAVI)

 

Élevages alternatifs : la France en avance en Europe

Les systèmes alternatifs à la cage (sol, plein air et biologiques) représentaient 58 % des effectifs de pondeuses de l’Union européenne en 2021 alors que cette part était de 67 % pour la France. La France contribue ainsi de façon importante à la production alternative avec 28 % des effectifs européens de pondeuses en élevage biologique et 28 % des effectifs de plein air, tandis qu’elle ne représente que 10 % des pondeuses en cage.

En effet, les professionnels français se sont largement mobilisés pour répondre aux nouvelles attentes sociétales. En 2016, ils se sont fixés pour grand objectif d’atteindre 50 % de productions alternatives à la cage à l’horizon 2022. Un objectif qu’ils ont réussi à devancer trois ans avant l’échéance prévue dès 2019, avec 53 % de poules dans des systèmes alternatifs.

 

(Source : Commission européenne, CNPO)

 

Les élevages au sol gagnent du terrain

Aujourd’hui, les poules élevées en cages représentent 1/3 de la production française, contre encore 44 % en 2020. L’élevage au sol est le mode d’élevage qui connaît la croissance la plus rapide ces dernières années. En effet, les effectifs de poules pondeuses sont en hausse en moyenne de + 15 % / an depuis 2013 pour les élevages au sol, de + 11 % pour les systèmes biologiques, + 9 % pour le plein air hors Label Rouge et + 4 % en Label Rouge. En revanche, les effectifs en cage sont en baisse de 9 % par an.

 

Copyright © CNPO Site filière 2022 - Réalisé par ADOCOM-RP